Semaine 46 - Livre 46

 

ETE ANGLAIS - LA SAGA DES CAZALET 

de Elizabeth Jane Howard

576 pages

"Fabuleux. Une saga familiale, drôle et d'une grande sensibilité"

Stéphane Bern

"Une chronique intime, éblouissante et addictive" 

Télérama

RESUME 

Juillet 1937, Sussex. Dans la propriété de Home Place, la Duche, affairée avec ses domestiques, prépare l'arrivée de la famille au grand complet:ses trois fils, Hugh, Edward et Rupert Cazalet, sont en chemin depuis Londres avec épouses, enfants et gouvernantes. Entre pique-niques sur la plage et soirées auprès du gramophone, les intrigues familiales se succèdent. Aux préoccupations des adultes font écho les inquiétudes des enfants, et à la résilience des femmes répond la toute-puissance - ou l'impuissance - des hommes. L'été regorge d'incertitudes mais, sans l'ombre d'un doute, une nouvelle guerre approche...

Ce que j'en ai pensé:   

J'ai lu énormément d'avis très positifs sur cette saga, j'avais hâte de la découvrir. 

Pour commencer, l'arbre généalogique donné en début de roman donne le ton. Enormément de personnages dans cette histoire et j'avoue avoir souvent consulté l'arbre pour savoir qui est qui. Le début du roman a été un peu laborieux à cause de ça, et même au fil de la lecture je faisais encore des confusions entre certains. 

En effet, ce roman fait cohabiter trois générations d'une famille anglaise dans une maison de vacances à la campagne. 

Dans ce roman qui se déroule en 1937 et 1938, il y a d'abord les grands-parents; mais aussi leurs quatre enfants, les conjoints des enfants,  les nombreux petits-enfants, et les domestiques de chacun de ses foyers. 

Dans le respect de la tradition familiale, tout ce petit monde se retrouve pour passer ensemble les vacances d'été. Tour à tour, nous vivons les évènements de ces deux étés à travers les yeux et l'histoire de chacun des personnages. 

Le début du roman est assez positif, il donne envie d'avoir une grande famille, une grande maison de vacances et de partir tous ensemble dans la joie et la bonne humeur. Finalement, au fur et à mesure de l'histoire, nous rentrons dans l'intimité de chacun pour s'apercevoir que tout n'est pas si rose; ils ont tous leurs secrets, leurs failles, leurs peurs, leurs erreurs. En vivant les mêmes évènements du côté de chacun des personnages, on voit bien que même s'ils passent tout leur temps ensemble et croient se connaitre, et bien ils ne se connaissent pas si bien que ça. Il y a tout un pan de la vie de chacun qui est totalement ignoré, même en cohabitant. Cela m'a ramené à la "vraie vie"  parce que le constat est le même. On ne peut jamais vraiment connaitre les gens et beaucoup de relations sont plus superficielles qu'elles n'y paraissent. 

J'ai trouvé ce roman relativement moderne, avec des personnages plutôt libérés pour l'époque. 

Malgré tout, ce roman me laisse sur ma faim. Je l'ai trouvé trop mou et je me suis souvent ennuyée. 

 

VOTRE AVIS M'INTERESSE

 
Vous l'avez-lu? Vous voulez le lire? Donnez-moi votre avis! 
J'ajouterai le commentaire  
Cliquez ici

3-5.PNG
Ma note: 
 Bien!