Semaine 33 - Livre 20

 

FRANKENSTEIN

327 pages



RESUME 

En expédition vers le pôle Nord, Robert Walton adresse à sa sœur des lettres où il évoque l’étrange spectacle dont il vient d’être le témoin depuis son bateau : la découverte, sur un iceberg, d’un homme en perdition dans son traîneau. Invité à monter à bord, Victor Frankenstein raconte qu’il n’est venu s’aventurer ici que pour rattraper quelqu’un – qui n’est autre que la créature monstrueuse qu’il créa naguère, et qui s’est montrée redoutablement criminelle.

Paru en 1818, Frankenstein est né deux ans plus tôt sur les bords du Léman, un jour où Lord Byron proposait à quelques amis, dont le poète Shelley et son épouse Mary, que chacun écrivît une histoire de spectre. Ce roman fantastique annonce la science-fiction et, depuis près de deux siècles, n’a cessé de susciter un sublime effroi – de terrifier, donc, mais surtout de séduire.

Ce que j'en ai pensé:  

Grosse déception. 

Style démodé, écriture à l'ancienne (normal, le roman a été écrit en 1818, et ça se voit), passages très longs, descriptions interminables,aucune action, et ça ne fait même pas peur. 

La lecture a été d'un terrible ennui, je n'y ai trouvé aucun intérêt et j'ai peiné à terminer ce petit roman. Il me fait penser à ma lecture de Dracula en semaine 17, j'avais eu le même problème. 

Bref, pas d'intérêt particulier à lire ce roman, je ne conseille pas spécialement. 

VOTRE AVIS M'INTERESSE
 
Vous l'avez-lu? Vous voulez le lire? Donnez-moi votre avis! 
J'ajouterai le commentaire 

Frankenstein.PNG
image.PNG
2-5.PNG
Ma note
Lecture pénible et terriblement ennuyeuse