CONN IGULDEN 

Les romans lus et chroniqués de cet auteur:

- Le loup des plaines 

Lectures prévues: 

- Le seigneur des steppes 

- La chevauchée vers l'empire 

DEFI SAISON 2

 

Semaine 35 - Livre 35

 

LE LOUP DES PLAINES

 524 pages 

 

RESUME 

Comment devient-on Gengis Khan, le plus grand conquérant de tous les temps ? XIIe siècle, entre le lac Baïkal et la Mandchourie, au cœur de l'Asie Centrale.
A la mort de Yesugei, khan de la tribu mongole des Loups, l'un de ses guerriers s'empare du pouvoir et abandonne dans l'immensité de la steppe la veuve et ses enfants. Temüdjun, le fils cadet du vieux khan, n'a alors que douze ans mais parvient à survivre avec sa mère et ses frères en se nourrissant du peu que leur concède une terre aride et rude.
En compagnie d'une poignée d'hommes bannis comme lui, il multiplie les razzias. Temüdjin ne serait peut-être resté que le chef d'une bande de pillards si une détermination farouche ne l'habitait : venger la mort de son père, et, à cette fin, unir toutes les tribus mongoles face aux Tartars.

Ce que j'en ai pensé: 

Le loup des plaines, 1er tome d’une série de 3 romans consacrée à la vie de Gengis Khan.

Je le dis de suite, très gros coup de cœur !  

Dans ce premier livre, il est question de l’enfance de Gengis Khan, ou plutôt de Temüjin, de son « vrai » nom.  Comme tout le monde je connaissais le nom de Gengis Khan, mais de sa vie, je n’en savais pas grand-chose (et même rien). J’ai été scotchée de découvrir les conditions de son enfance, romancées de façon prenante et dynamique.

Le roman suit de très près la réalité historique et c’est passionnant. Vous aurez compris que mes connaissances historiques sur la Mongolie du 12e siècle n’étaient pas sensationnelles, mais j’ai effectué quelques recherches au fur et à mesure. La destinée du héros est tellement incroyable que je voulais vérifier à quel point le destin du personnage romanesque rejoignait celui du personnage historique. Vérification inutile car l’auteur explique les rares écarts avec l’Histoire dans un postface très intéressant.

Temüjin est le second fils de Yesugei, khan de la tribu des loups. Yesugei est un père, époux, guerrier et khan aimé de tous. Tout va bien (et l’histoire est un peu « lente ») jusqu’à ce que tout s’écroule quand le khan meurt assassiné et que sa famille se fait trahir par la tribu des loups.

Exilé et abandonné dans la steppe, avec rien pour se nourrir ni s’abriter durant l’hiver glacial de la Mongolie, Temüjin, sa mère, ses trois frères et sa sœur, vont lutter pour leurs survies. Vient alors la rage et la détermination à venger leur père et récupérer ce qu’il leur revient de droit. Tout le roman, j’y ai vu un parallèle saisissant avec une certaine famille Stark. Je me suis dit que Gengis Khan, en fait, c’est trop John Snow (en plus sanguinaire, parce qu’il est quand même assez impitoyable).

Temüjin, le jeune loup qui a tout perdu, décide de rallier toutes les tribus pour n’en former plus qu’une. Avec violence, mais pas que. De la détermination, du courage à revendre, un charisme de fou, des stratégies avisées et surtout une vision précise du monde qu’il veut créer. A la fin de ce premier tome, Temüjin, qui s’appellera désormais Gengis, a bel et bien commencé son incroyable ascension.

« Nous sommes le peuple d’argent, les Mongols, répondit Temüjin. Si les autres vous posent la question, dites-leur que je suis le khan de l’océan d’herbe et qu’ils me connaitront sous ce nom, Gengis. Oui, dites-leur. Je suis Gengis et je commence à peine ma chevauchée ».

Je recommande, à lire et à offrir! 

VOTRE AVIS M'INTERESSE

 
Vous l'avez-lu? Vous voulez le lire? Donnez-moi votre avis! 
J'ajouterai le commentaire. 
Cliquez ici

LE LOUP DES PLAINES.PNG
 
Ma note: 
 Excellent! 
Pépite du défi 
5 - 5.PNG

DEFI SAISON 2

 

Semaine ??? à venir  - Livre ?? à venir 

 

LE SEIGNEUR DES STEPPES

 pages 

 

RESUME 

L'appétit de conquête de Gengis Khan n'a plus aucune limite. Après avoir unifié les tribus mongoles à la pointe de l'épée, le voilà qui tourne son regard vers l'Est. L'ennemi chinois est sa prochaine proie. Mais n'est-ce point un trop grand défi pour le grand Khan ? Le chemin est long et pénible pour arriver jusqu'à l'empire du Milieu. Ses cavaliers mongols n'ont jamais combattus de villes fortifiées. Et au moindre revers, comment réagiront ses bouillants généraux ? Cette campagne est un tournant périlleux pour le chef de guerre. S'il ne succombe pas aux dangers d'une telle entreprise, Gengis Khan deviendra alors un conquérant de légende...

Ce que j'en ai pensé: 

lecture à venir

VOTRE AVIS M'INTERESSE

 
Vous l'avez-lu? Vous voulez le lire? Donnez-moi votre avis! 
J'ajouterai le commentaire. 
Cliquez ici

le seigneur des plaines.PNG