Semaine 12 - Livre 13

 

Dr Jivago 

660 pages 



RESUME 

"Ma charmante, mon inoubliable ! Tant que les creux de mes bras se souviendront de toi, tant que tu seras encore sur mon épaule et sur mes lèvres, je serai avec toi. Je mettrai toutes mes larmes dans quelque chose qui soit digne de toi, et qui reste. J'inscrirai ton souvenir dans des images tendres, tendres, tristes à vous fendre le coeur. Je resterai ici jusqu'à ce que ce soit fait. Et ensuite je partirai moi aussi."

Le dr Jivago s'inscrit dans la lignée des grands romans russes d'inspiration historique et sociale. Mais c'est aussi le manifeste d'un homme pour la vie et d'un poète pour son art. Il a valu à Boris Pasternak le prix Nobel de littérature en 1958

Ce que j'en ai pensé:  

Mon expérience de la littérature russe est assez catastrophique. "Guerre et paix" de Tolstoï est le seul roman que je n'ai jamais terminé (à ma décharge, il y a plus de 1300 pages imbuvables. Ma pire expérience de lecture.
J'ai essayé Dostoievski mais ça n'a pas été beaucoup plus concluant.

J'ai quand même foncé dans la lecture du dr Jivago.
Dès le départ, j'ai senti que ça allait être compliqué. Avec 10 pages à la demi heure et un arbre généalogique dans mon cerveau pour comprendre qui est qui des 363728 personnages aux noms imprononçables.. les 660 pages au texte très serré s'annonçaient mal.

Le roman retrace le parcours de plusieurs personnages sur la première moitié du 20e siècle. Il commence par la révolution russe de 1905, puis la 1ere Guerre Mondiale, puis la révolution de 1917 et la guerre civile qui s'en est suivie. Il se poursuite jusqu'en 1950, après la 2e guerre mondiale. 

Véritable opposition au régime soviétique quand il est sorti, ce livre a été interdit par les autorités pendant un certain temps. 

L'histoire de la Russie a cette époque est particulièrement riche mais pour le coup, ce roman m'a carrément ennuyée. 

L'analyse politique est passionnante mais elle ne suffit pas à nous faire passer un agréable moment. 

Il y a énormément de personnages et ils ne sont pas particulièrement sympathiques. Le Dr Jivago est assez mou, pas attachant et pas intéressant. Les évènements historiques ne sont pas suffisamment expliqués à mon goût. Nous suivons les personnages de façon très factuelles, sans émotions et sans explications sur le contexte politique et historique. Ceux qui ne connaissent pas l'histoire de la Russie n'auront aucun élément d'explication sur le pourquoi du comment. 

Ajoutez à cela un style complexe, assez lourd et une écriture en taille 5 très serrée, et c'est l'indigestion. 

Je suis heureuse d'avoir découvert ce "classique", mais je ne conseille pas aux lecteurs du dimanche ni aux non initiés de la littérature russe. 

VOTRE AVIS M'INTERESSE

 
Vous l'avez-lu? Vous voulez le lire? Donnez-moi votre avis! 
J'ajouterai le commentaire 

Dr Jivago.PNG
image.PNG
Ma note: 
Indigeste et terriblement ennuyeux
2-5.PNG