Semaine 8 - Livre 10

 

LES AVENTURES D'OLIVER TWIST

725 pages

RESUME 

Olivier Twist (1838) est un feuilleton criminel d’une noirceur concentrée.
Un angélique orphelin échappe aux sévices que les institutions charitables de l’Angleterre victorienne réservent aux enfants abandonnés pour tomber dans les plus fangeux cloaques des bas-fonds londoniens. L’apprentissage précoce du vice et du crime y est de règle pour échapper à la misère et à la faim. On n’oubliera guère, après les avoir croisés, ni l’abominable Bumble ni le ténébreux Fagin, cette saisissante préfiguration des gibiers de bagne qui hanteront Les Misérables de Victor Hugo.

Ce que j'en ai pensé:   

Un classique que je n'avais encore jamais lu. Voilà qui est fait.

Je suis assez mitigée et j'en ressors avec un léger mal de tête. 

 

Nous sommes en Angleterre, début 19e. Le roman commence par la naissance d'Oluver Twist, confié aux institutions après la mort de sa mère en le mettant au monde.

La première partie est triste, pesante, et on ne voit pas très bien vers où veut aller l'auteur; il n'arrive que des malheurs à ce pauvre orphelin!

On voit bien que l'auteur cherche à faire une critique de la politique sociale de l'Angleterre, de son système social de protection de l'enfance et de la prise en charge de la pauvreté. Cela dit, c'est un peu trop brutal et descriptif, sans susciter d'empathie ni d'émotions particulières, si ce n'est une forte impression de lourdeur (et le jeune Oliver n'est pas particulièrement attachant, ce qui est dommage). 

Dans la deuxième partie, la roue tourne pour Oliver.  Même si l'ambiance devient moins pesante, l'histoire n'est pas particulièrement crédible (surtout la fin, avec ses hasards très improbables). Je trouve les personnages caricaturaux et peu attachants. Il m'est difficile d'en dire davantage sans spoiler. 

Je mets quand même 3 étoiles parce que c'est quand même intéressant et qu'il serait dommage ne pas découvrir ce roman, tellement loin de ce qu'on peut lire aujourd'hui (pour ma part en tout cas). Cela change du décor des romans anglais dont nous avons l'habitude (pour ma part en tout cas), et la critique sociale de l'Angleterre de cette époque est intéressante. 

Je ne sais pas si je conseille, mais je ne regrette pas de l'avoir lu et d'avoir découvert la plume de Dickens. 

Peut-être que je persévèrerai avec un autre roman de l'auteur. 

VOTRE AVIS M'INTERESSE

 
Vous l'avez-lu? Vous voulez le lire? Donnez-moi votre avis! 
J'ajouterai le commentaire  
Cliquez ici

les aventures d'oliver twist.PNG
Ma note: 
Bien
3-5.PNG