BARJAVEL

Les romans lus et chroniqués de cet auteur:

- Ravages 

- La nuit des temps  

- Le grand secret 

DEFI SAISON 1

 

Semaine 11 - Livre 10

 

RAVAGES

313 pages 

 

RESUME 

"- Vous ne savez pas ce qui est arrivé ? Tous les moteurs d'avions se sont arrêtés hier à la même heure, juste au moment où le courant flanchait partout. Tous ceux qui s'étaient mis en descente pour atterrir sur la terrasse sont tombés comme une grêle. Vous n'avez rien entendu, là-dessous ? Moi, dans mon petit appartement près du garage, c'est bien un miracle si je n'ai pas été aplati. Quand le bus de la ligne 2 est tombé, j'ai sauté au plafond comme une crêpe... Allez donc jeter un coup d'oeil dehors, vous verrez le beau travail !"

Ce que j'en ai pensé: 

Après avoir tenté le roman policier la semaine dernière, voici que cette semaine je me lance dans la SF. 

Mon chéri, grand amateur du genre, m'a offert Ravage. 

Je lui avais demandé conseil, par quoi commencer alors que je connais rien à la SF, et que cela ne m'intéresse pas spécialement. 

Je voulais lire un de ses romans, mais apparemment, je ne suis pas assez pas imprégnée de la culture SF pour les savourer pleinement. N'étant pas membre de la caste des amateurs de SF, ni même une très lointaine amatrice, il m'a gentiment conseillé de commencer par quelque chose de plus facile (surtout, ne pas se vexer). Il faut dire que ma seule expérience de la SF a été de lire 1984, et que je n'ai pas du tout aimé. Blasphème suprême! Il n'y a apparemment pas de pire insulte au genre SF. 

Me voilà donc en train de découvrir la Science-fiction à travers Ravage de René Barjavel. 

Pour commencer sur une note positive, j'ai été impressionnée par le côté visionnaire de ce roman écrit en 1943 et dont l'histoire se déroule en 2052. 

L'auteur a imaginé des technologies qui existent vraiment et des dérives qui arrivent réellement. 

Dans ce roman futuriste, l'homme se repose sur la technologie pour tous les actes de  la vie quotidienne. Sauf qu'un jour, CATASTROPHE,  l'électricité disparaît et plus aucune machine ne fonctionne.

Les habitants ne savent plus se débrouiller sans technologie et ne savent plus comment survivre dans un monde sans électricité.

Tout devient chaos, et là, c'est WALKING DEAD. 

Les hommes deviennent des barbares qui s'entretuent, se volent, se méfient les uns des autres. Ils pensent que la seule façon de survivre et de massacrer et de voler. Ils n'ont aucune pitié. Rick Grimes n'a rien à envier aux héros de ce roman qui tuent sans ménagement et sans remord. 

Sauf que n'est pas Rick Grimes qui veut. 

Il n'y a absolument aucune émotion dans ce roman très froid et insensible. Les personnages sont sans intérêt et ils meurent sans que je n'ai éprouvé le moindre sentiment. 

Ce n'est pas du tout ce que je recherche quand je lis. Le roman ne m'a absolument pas touchée et j'ai peiné à le terminer. 

J'imagine que c'est une question et de goût et de que cela dépend de ce que l'on recherche dans la lecture.

Pour ma part, ce n'est pas mon style. 

J'ai persévéré avec Barjavel en semaine 44 avec la lecture de La nuit des temps, et c'était nettement mieux! J'ai vraiment préféré, rien à voir. 

Je ne conseille pas particulièrement, mais ce n'est que mon avis. 

VOTRE AVIS M'INTERESSE

 
Vous l'avez-lu? Vous voulez le lire? Donnez-moi votre avis! 
J'ajouterai le commentaire. 
Cliquez ici

RAVAGE.PNG
image.PNG
Ma note: 
Terriblement ennuyeux
2-5.PNG

DEFI SAISON 1

Semaine 44 - Livre 27

 

La nuit des temps

400 pages



RESUME 

L'Antarctique. À la tête d'une mission scientifique française, le professeur Simon fore la glace depuis ce qui semble une éternité. Dans le grand désert blanc, il n'y a rien, juste le froid, le vent, le silence.
Jusqu'à ce son, très faible. À plus de 900 mètres sous la glace, quelque chose appelle. Dans l'euphorie générale, une expédition vers le centre de la Terre se met en place.

Un roman universel devenu un classique de la littérature mêlant aventure, histoire d'amour et chronique scientifique.

Ce que j'en ai pensé:   

 De Barjavel, j'avais lu Ravage en semaine 11, et je n'avais pas du tout aimé (je ne suis pas du tout une adepte de la SF, et celui-ci était particulièrement "spécial"). Ce livre a été la presque pire expérience littéraire du défi lecture, en bonne 2e place après Moby Dick, que j'ai carrément détesté. 

Tout ça pour dire que j'ai démarré ce nouveau roman sans grande conviction (euphémisme pour dire "aucune motivation"). 

Au final, j'ai été agréablement surprise. 

Pour résumer, au XXe en Antarctique, des chercheurs scientifiques découvrent à une profondeur de 1000m, une sphère dorée dans laquelle reposent un homme et une femme d'une beauté presque irréelle.
Après étude, il s'avère que les deux protagonistes sont les survivants d'une civilisation éteinte depuis 900 000 ans. 

C'est avant tout une grande histoire d'amour. Amour entre Eléa, découverte dans le bloc de glace par les équipes de recherche -avec à sa tête le fabuleux Dr. Simon -, et Païkan, l'amour de sa vie, sa propre chair, venus d'une époque révolue, c'est-à-dire, il y a 900 000 ans, et dont le destin cruel va transformer tous les chercheurs.

L'histoire est belle, facile à lire, prenante. Je ne me suis pas du tout ennuyée en suivant l'évolution des recherches, la complicité qui se crée petit à petit entre Eléa et les médecins qui s'occupent d'elle. 

Je ne mets que 3 étoiles parce que ce n'est quand même pas mon genre. Je conseille toutefois comme livre facile pour découvrir la SF, accessible aux non initiés du genre, et sans prise de tête. 

 

VOTRE AVIS M'INTERESSE

 
Vous l'avez-lu? Vous voulez le lire? Donnez-moi votre avis! 
J'ajouterai le commentaire 

La nuit des temps.PNG
3-5.PNG
image.PNG
Ma note: 
 Bien! 
 

DEFI SAISON 2

Semaine 35 - Livre 36

 

Le grand secret 

pages



RESUME 

C'est l'histoire d'un couple séparé par un extraordinaire événement, puis réuni dans des circonstances telles que jamais un homme et une femme n'en ont connu de pareilles. C'est aussi l'histoire d'un mystère qui, depuis 1955, a réuni, à l'insu de tous, par-dessus les oppositions des idéologies et des impérialismes, les chefs des plus grandes nations. C'est ce " grand secret " qui a mis fin à la guerre froide, qui a causé l'assassinat de Kennedy, qui explique le comportement de De Gaulle en mai 1968, qui a rendu indispensables les voyages de Nixon à Moscou et à Pékin. C'est le secret de la plus grande peur et du plus grand espoir du monde.

Ce que j'en ai pensé:   

De Barjavel, j'avais lu Ravage (carrément détesté) et La nuit des temps (plutôt bien aimé). Je ne suis pas particulièrement fan mais on m'a offert ce livre et il trainait dans ma pile à lire depuis déjà quelques mois. Alors je me suis lancée. 

Vous aurez compris que j'étais déjà à peine emballée en commençant ce roman, ce qui a surement influencé mon avis futur. 

Quand j'ai refermé le livre, je ne savais pas trop quoi en penser. Alors j'ai attendu quelques jours de digérer. 

4 jours plus tard, je ne sais toujours pas si j'ai aimé. 

Le grand secret, c'est l'histoire d'un secret (tu parles d'un commentaire!). Ce secret, on ne l'apprend pas de suite, il y a peut-être cent cinquante pages avant que l'auteur nous livre le fond de ce roman. Et bien, c'est très étrange, de lire plusieurs dizaines de pages sur un sujet qui n'est jamais évoqué. L'auteur nous parle d'un secret, mais n'en dit rien. Franchement, cette première partie était assez longue et inintéressante. Les personnages complotaient sans que l'on sache de quoi. J'espérais vraiment qu'il n'allait pas nous faire tout le roman comme ça. 

Finalement, on l'a appris ce secret. Difficile de commenter le livre sans en dire trop, parce qu'un tout petit commentaire pourrait spoiler le roman.  

Je vais donc faire simple. 

Ce que je n'ai pas aimé: je n'ai pas été touchée. Chacun son genre, et clairement, Barjavel, ce n'est pas le mien. 

Ce que j'ai aimé (pour terminer sur la touche positive): l'imagination de l'auteur et la réécriture de l'histoire à travers son secret fou. L'écriture est très fluide, facile à lire, et l'histoire, bien qu'originale, n'est pas si folle. Le roman fait réfléchir sur certains sujets dont je ne peux pas parler sans tout gâcher.  

Très mystérieux n'est-ce pas? Même si ce roman n'a pas été un coup de cœur, je conseille aux petits curieux qui n'ont pas peur de se lancer dans un roman sans savoir de quoi il parle. 

VOTRE AVIS M'INTERESSE

 
Vous l'avez-lu? Vous voulez le lire? Donnez-moi votre avis! 
J'ajouterai le commentaire 

le grand secret.PNG
 
3-5.PNG
Ma note: 
 Bien!